21 juillet 2024

Krusell France

Ta dose d'actu digital !

Ark: Survival Ascended sur PS5, Xbox Series X et S : Défis de performance sur console

Ark: Survival Ascended is the worst optimised Unreal Engine 5 game we've seen on console
Rate this post

Ark: Survival Ascended : problèmes de performances et optimisation sur consoles

Ce qu’il faut savoir sur Ark: Survival Ascended

Nous avons constaté ces dernières années des jeux Unreal Engine mal optimisés, en particulier sur console, les développeurs essayant d’intégrer de nouvelles fonctionnalités visuelles impressionnantes dans un budget de performances limité. Ark: Survival Ascended, un remake UE5 de Ark: Survival Evolved de 2015, pourrait bien être le pire à ce jour.

En recréant Survival Evolved, initialement un jeu Unreal Engine 4, sur le nouveau UE5, le développeur Studio Wildcard a cherché à exploiter autant de nouvelles fonctionnalités de rendu de pointe que possible tout en proposant le jeu sur Series X et Series S (via Game Pass) ainsi que sur PS5 et PC. Il n’y a pas de versions de dernière génération, heureusement, mais même sur les machines actuelles, le jeu constitue un véritable défi en termes de performances.

Malgré l’île d’origine de Survival Evolved qui reste intacte, la différence de fidélité est stupéfiante, avec l’utilisation du Nanite de l’UE5 pour sculpter des détails géométriques fins à travers le paysage, avec des rochers et de la végétation bénéficiant également de cette technologie. L’éclairage Lumen de l’UE5 est également présent, utilisant une technique hybride de ray tracing pour simuler l’illumination globale et les réflexions sur l’eau. En plus de cela, des systèmes de nuages volumétriques, du brouillard dans les zones boisées, de l’eau dynamique, une meilleure caméra à la troisième personne et bien plus encore sont présents, offrant une offre extrêmement riche en fonctionnalités qui, par moments, semble spectaculaire.

Les problèmes de performance d’Ark: Survival Ascended

Voici le détail des problèmes de performances d’Ark: Survival Ascended. La prudence du spectateur est conseillée : basse fréquence d’images à venir. Regardez sur YouTube

Pour mettre les choses en contexte, il est intéressant de comparer les versions PC de Evolved et Ascended tournant aux paramètres maximaux. L’ancien Survival Evolved, âgé de neuf ans, tourne facilement en 4K native sur une machine puissante RTX 4080, mais Ascended lutte pour atteindre les 60fps même en tournant à une résolution interne de 1080p, mise à l’échelle en 4K par DLSS. Les exigences incroyables du jeu sur PC donnent le ton de la situation sur console, avec des machines offrant considérablement moins de ressources GPU et CPU, même sur les PS5 et Xbox Series X de haut de gamme – sans parler de la plus faible Series S.

Même en tournant à des paramètres inférieurs aux PC, ce que font certainement ces versions console, il est clair que les développeurs ont refusé de sacrifier des fonctionnalités visuelles pour atteindre les 60fps – et les trois consoles sont encore loin du taux de rafraîchissement cible. En jouant avec votre personnage nouvellement créé, vous serez accueilli avec une plage de performances saccadées de 25 à 50fps sur Series X ou PS5, et avec la synchronisation verticale désactivée dès le départ, vous obtenez un déchirement de l’écran tout au long de l’image. C’est tout un spectacle. Pour la Series S, attendez-vous à 20-45fps avec du déchirement d’écran – voire moins – alors que la qualité du Nanite et du Lumen est considérablement réduite.

Comparaison des versions d’Ark: Survival Ascended et de l’ancien Survival Evolved

Voici comment Ark: Survival Ascended se compare à l’ancien Survival Evolved dans des captures d’écran assorties.

En poursuivant avec le test de performance, il est intéressant de jeter un coup d’œil rapide à la manière dont ces consoles et PC se situent. PS5 et Series X ciblent tous deux le 1440p, mais avec un redimensionnement dynamique presque toujours activé, le jeu est souvent rendu à sa limite inférieure de 720p, soit une échelle de 50 pour cent. Pour la Series S, la même logique s’applique, avec une cible de 900p mais la plupart des pixels résolvent à une résolution interne de 450p (encore une fois à 50 pour cent d’échelle). Ces chiffres bas s’alignent avec d’autres titres UE5 que nous avons vus utiliser Nanite et Lumen sur console, comme Immortals of Aveum ou Lords of the Fallen en mode performance 60fps. Une fois encore, PS5, Series X et Series S s’appuient fortement sur des résolutions natives basses et sur une technologie de reconstruction pour trouver la marge de manœuvre GPU nécessaire aux meilleures fonctionnalités de l’UE5.

Enfin, nous arrivons à la PS5, et malheureusement, le jeu semble tourner globalement moins bien sur la machine Sony que sur la Series X dans la zone de plage d’ouverture – parfois jusqu’à 5-10fps de moins malgré des paramètres équivalents. Il n’y a pas de cause claire pour l’écart de performance, bien que les zones ultérieures tendent à les mettre à égalité. Des chutes de moins de 30fps sont possibles sur chacune. Dans les zones de jungle taxantes, la PS5 tourne dans une plage de 25-40fps similaire avec les occasionnels saccades de traversée – ce qui la met loin de la plage idéale pour les EFR selon les paramètres par défaut.

Cela signifie que nous avons une plus grande tâche pour trouver des améliorations de performances, et ici même en tournant à 720p – en interne à 360p – ne nous fournit pas un bon verrouillage de 60fps. Nous nous trouvons juste en dessous de la marque à 58fps. Descendre en dessous de ces chiffres produit des rendements décroissants, et même des chiffres aussi bas que 360p ne changent pas la donne pour la PS5. Si nous optons pour des ajustements de paramètres visuels à la place, perdre les ombres, le GI et les nuages volumétriques donne également un rendement juste en dessous de 60fps. Le jeu semble désert, mais combiné à une baisse de résolution, les 60fps sont à portée sur PS5.

Conclusion sur Ark: Survival Ascended

À un niveau fondamental, Ark: Survival Ascended m’a au moins surpris par la manière dont il tire parti des fonctionnalités d’Unreal Engine 5, recréant avec ambition Survival Evolved avec Lumen, Nanite et des nuages volumétriques. Mais lorsque les performances vont de 20 à 40fps avec un important déchirement d’écran, il est clair que le jeu n’a pas vraiment été conçu en gardant à l’esprit l’optimisation pour PS5, Series X ou Series S. Il existe certainement sur chaque plateforme, avec des degrés variables de réductions, mais il n’est vraiment à son meilleur que sur PC. En fin de compte, si les 60fps sont l’objectif sur console, Ascended est un jeu en attente de matériel nouveau et meilleur pour arriver.

Source : www.eurogamer.net

  • Alex Lopez

    Passionné de jeux vidéo depuis son enfance, Alex a commencé sa carrière en tant que testeur de jeux avant de se lancer dans le journalisme. Il couvre les dernières tendances du gaming, les critiques de jeux, les événements eSports et les innovations high tech.

    Voir toutes les publications