21 juillet 2024

Krusell France

Ta dose d'actu digital !

Samsung confirme : Aucun problème de rendement ou de performance sur son processus 3nm

Samsung denies 3nm yield issues, Exynos 2500 is on track
Rate this post

Samsung confirme que son processus de puce 3nm ne présente aucun problème de rendement ou de performances

Samsung affirme que malgré les rapports suggérant le contraire, son processus de puce 3nm ne rencontre aucun problème de rendement ou de performances. Le développement de son processus de seconde génération 3nm se déroule comme prévu. Le chipset Exynos 2500 pour la série Galaxy S25 devrait utiliser ce noeud de processus avancé.

Lancement de la production en masse des puces 3nm par Samsung

Samsung a débuté la production en masse des puces 3nm à partir de mi-2022, quelques mois avant TSMC. Cependant, ce dernier a rencontré plus de succès avec son noeud de processus avancé. En restant fidèle à l’architecture des transistors FinFET éprouvée, TSMC a obtenu un rendement supérieur à Samsung, qui a opté pour l’architecture plus avancée GAA.

TSMC a déjà produit des puces mobiles 3nm pour Apple et aurait obtenu de gros contrats de fabrication en 3nm de la part de Google, MediaTek, Nvidia, Qualcomm et d’autres fabricants de puces. Samsung, quant à lui, n’a pas encore produit de puces mobiles sur son noeud de processus 3nm de première génération. Sa première puce 3nm, l’Exynos W1000, alimente les Galaxy Watch 7 et Galaxy Watch Ultra lancés aujourd’hui.

Les défis liés au rendement de la puce 3nm de Samsung

Plusieurs sources ont récemment affirmé que la firme coréenne rencontre des difficultés avec le rendement de sa puce en 3nm, c’est-à-dire le pourcentage de puces utilisables produites par rapport au total fabriqué. Le taux de rendement de l’Exynos 2500 était apparemment à un chiffre unique au premier trimestre de 2024. Il est passé à environ 20% au deuxième trimestre, mais cela reste nettement inférieur à TSMC. Le taux de rendement doit être d’au moins 60% pour la production en masse.

Cela a conduit à des rumeurs selon lesquelles Samsung pourrait ne pas utiliser son Exynos phare dans la série Galaxy S25. Cependant, la société a démenti ces informations. Lors de l’édition coréenne de son Forum Annuel Samsung Foundry (SFF), l’entreprise a déclaré que le développement en 3nm était sur la bonne voie. La production de puces utilisant son processus 3nm de seconde génération se déroule comme prévu, “basée sur des performances et un rendement stables”, a indiqué Samsung dans un communiqué de presse.

Source : www.androidheadlines.com

  • Julien Castex

    Julien est un journaliste tech polyvalent avec une expérience couvrant divers aspects de la high tech, en passant par les smartphones et l'Intelligence Artificielle. Il écrit sur les dernières tendances technologiques, les startups et les projets innovants ainsi que les impacts de la technologie sur la société.

    Voir toutes les publications